MARDI 19 juillet : session de travail avec Alain Saint-Jacques du Centre de transfert d'entreprise du Québec sur la transition de Inc à Coop à Ecto de 10h-12h (Lydia)

De percolab 2.0
Aller à : navigation, rechercher

Réflexions

pousuivre rémunération par mandats rémunération variable Si on est rémunéré par salaire on est une coop de travailleurs Si on est réunéré par honoraire on est une coop de producteurs

Démontré


Deux avantages aux fonctionnement coop: de par votre nature il va toujours avoir des gens qui rentrent et sortent et c’est beaucoup plus souple qu’en tant d’actionnaires Dans un inc on est limité à 49 actionnaires ou il faut passer à une société. Pour une coop il y a pas de limites de membres GroupeEx: plus que 49 actionnaires et on transformer en coop qu’est ce qu’on voit dans la culture coopérative c’est que les problèmes de culture se produisent à la deuxième génération parce qu’il a un transfert de connaisance, de compétences qui ne se fait pas. Il faut être vigilant. Des tâches communes. On est un groupe et je mets du temps au tâches communes. Pour les nouveaux membres la structure est en place quel éffort je mets pour la faire vivre

Comment préparer les cédants? Est-ce que’ils sont à l’aise et prets d’aller d’avant. Il arrive qu’il a des propriétaires qui disent oui, oui, oui et disent non à la dernière minute Notre rôle serait de rencontrer les cédants pour voir ils sont rendu ou dans leurs projets. Financièrement et humainement comment ils vivent ça. Les amener a voir dans leur cheminement et les donner des pistes pour se préprarer. Et s’assurer qu’ils ont un plan pour la suite. Au niveau financier il y a beaucoup l’aspect fiscal et l’aspect financier. Est ce qu’ils veulent donner l’entreprise à la Coop, est ce qu’ils veulent la vende? Il faut voir du point de vu fiscal quel impact ça va avoir. Même si ils donnent l’entreprise il vont être imposer? Il serait équitable qu’ils Il faut avoir une solution équitable pour les cédants, les acquérants, et la coopérative. Il y a des moyens de faire des scénarios (a,b,c) pour s’assurer que c’est équitable. Magasiner les comptable pour l’évaluation: regarder les couts de l’honoraire par rapport à la valeur de l’entreprise; regarder l’expertise et le contexte. Souvent les cédants ont un plan de match qui n’ont pas éxécuté pleinement. La relève vient dynamiser le modèle d’affaires.

Preparer les cédants.JPG

Avec les états financier on va avoir un ordre de grandeur de

Deux petites choses avant de terminer: Revenez sur les quatres scénarios: Continuation au lieu de transfert (inc à coop): pas de rupture dans les opérations, même numéro d’entreprises, même identitié; on conserve notre historique pour nos fournisseurs ou nos clients (on conserve les skelettes dans les placards). Du point de vue faisabilité on peut soit que les cédants fassent enter les nouveau membres comme actionnaire et puit faire le transfert (convertir les actions en parts) OU que les cédants . on crée la coop qui éventuellement rachete les actifs de la INC Création – Coop démarre ses opérations, pas de liens avec la inc., par contre pas le droit d’utiliser le nom à moins d’avoir le consentement – dans ce scénario pas de transfert entreprise, démarrage – point de vue financement, pas la meilleure idée (démarrer à partir de rien) – on regarde les actifs de chaque individu qui crée la coop – cautionnement personnel pour chaque individu fusion = semblable au rachat – on conserve l’historique, on rachète les actions – impact fiscal pour les cédants = exonération d’impôts.

pas de réponse toute faite – regarder les différents scénarios et peser pour et contre avec les cédants et

scénarii standards

prochaines étapes - rencontres avec les cédants - conversations salariés / travailleurs autonomes – coop de trav. / coop de producteurs – voir avec Isabelle pour documenter la réflexion et la prise de décision attention – pas de contrats uniques – faisable dans certains contextes précis – il faut s’assurer que les liens et les contrats soient faits dans le cadre de ce qui est permis – éviter les mauvaises surprises (enjeu fiscal) - mettre des paramètres pour cadrer le projet et créer un échéancier

Attention – à ne pas aller trop vite Bien évaluer les différents scénarios (complexité – équitable pour les 3 parties prenantes – qu’est ce que l’organisation veut, qu’est-ce qui est au service de percolab) Équité importante dans le processus pour éviter les conflits dans un processus de transfert, au début ttout le monde est d’accord sur l’objectif. En cours de processus c’est normal qu’il y ait des tensions.

Prochaine étape L: - conversation avec tout le monde et documentation de la rencontre A: - rencontre des cédants et répondre à des questions- suivi avec Isabelle Y: - transformation d’un coop, projet intéressant C. - appuyer Lydia pour créer le contenant pour la rencontre avec percolab