Rencontre : 2016/10/04 10: 00: 00 AM (Présentation de deux modèles : Coopérative de producteurs versus coopérative de travailleurs.)

De percolab 2.0
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de deux modèles : Coopérative de producteurs versus coopérative de travailleurs.

Date : mardi 4 octobre 2016 10:00

Fin : 12:00
Type : Stratégie (prise de décisions)
Equipe:
Hôte(s) : Isabel Faubert - Réseau
Information additionnelle : Faites la boussole entrepreneuriale pour en savoir plus sur les deux modèles. un questionnaire de 12 questions vous permet de savoir quelle forme juridique vous convient le mieux. http://www.boussoleentrepreneuriale.com Exemple de coopérative de producteurs : http://www.laguilde.quebec/fr/ http://niska.coop
Absent(s) :

Récolte

Propositions

Notes

Rencontre avec Isabelle – différence entre les coops de travailleur et de producteur 4 octobre

Check-in

clown bouffon. Finance. Commencer la semaine en beauté.

Concert avec plusieurs musiciens. Mindset d'affaires – go go go, un mix.

Flou. 2Ième. Conférence sur les coop au mois de mars. Prioriser les femmes et minorités visibles.

Mère et tante toujours chez nous. AirBnb? C'est difficile. Confrontant et désagréable.

Moins relaxe que la semaine passée. Beaucoup à faire. Les commandes de C.A. c'est commandes de C.A. Rencontre intérnationale de coopératives, à Québec. Après-midi, des styles de gestion dans les coopértives. Direction générale, direction générale en milieu syndical, auto-gestion. En après-midi, des présidents et directeurs d'instances coopératives. Présentations écalir de coopératives. Asso de boulangeries à San Francisco. Le programme dont on va profiter n'a pas encore été annoncé pas l'$ est disponible.

QUESTIONS

Différences de coop de travailleurs et de coop de producteurs Si on veut. Ça peut se ressembler beaucoup. La grande différence c'est la rémunération. Travail : salaire. Production : honoraire. Les avantages sociaux, on n'y a pas assez dans une coop de production. La grande question : est-ce que vous tenez à votre statut de travailleur autonome ou souhaiteriez-vous devenir salarié. Les même règles s'appliquent : on ne peut pas continuer à être travailleur autonome mais juste travailler pour percolab D.A.S (déduction à la source). Si on veut travailler à temps plein dans l'organisation, le salariat est plus kocher.

Le salaire peut-il fluctuer? Vous pouvez le faire sur une base d'heures travaillées. Feuilles de temps. Payé selon les heures que vous faites. Ou de normaliser. À la fin de l'année on ré-équilibrer. Un suivi de l'entreprise. Une attribution par heures / mandat. S'il y a des compétences pour 35 heures semaines, différentes personnes peuvent avoir différentes taux horaires.

Un système be bonus à la performance? Un bonus direct. 5 ou 10 %. Ça motive tout le monde à cherche des contrats. Ou une formule de calcul de ristournes à la fin de l'année. Volumne, qui a amené quels contrats? Salarié, sous les normes de travail. L'avantage...ristourne vs. Bonus. Ristourne, là il n'y a pas de D.A.S. le bonus peut être distributé comme bon nous semble. Ristourne, excédent, un mode de calcul qui est pris pour l'année d'après. Pas une énorme différence. Ristourne est très normé mais plus avantageuse.

Statut (travailleur autonome). Dans quelle structure c'est possible? Des contraintes qui vient du type de coop? On pourrait avoir une formule coop de solidarité (mélange pour producteurs et de travailleurs). Régisme d'investissement coopératif. (RIC).

Quel est votre lien d'usage? S'il y a des salarié, contribue régulièrement. Si on partage avec des travailleurs, ils ont le même fort. Un noyau fort ou un réseau large où tout le monde est impliqué dans le projet. Le travailleur qui a des contrats ailleurs va toujours vouloir aller chercher des contrats ailleurs. Je parlais à Mambo mambo. La seule coop de producteurs qui se gère comme une coop de travail. Ils ne pouvaient pas garantir des mandats donc ils disaient aux gens : aller chercher des mandats ailleurs et on développe nos affaires en même temps. Les fondateurs allaient de chercher des mandats et les distribuaient aux travailleurs autonomes. Là, ils ont assez de mandats et ils veulent que les gens deviennent salarié.

Sur le C.A., une prédominance de travailleurs. Pas obligé d'avoir d'avoir un C.A. en bas de 25. Tous les membres sont votants. On peut développer des critères de sélection et une période d'essaie.

En bas de 20 heures on ne peut pas profiter de l'assurance malade.

On peut verser le salaire 'sur appel'. Si on travailler avec régularité, le salariat peut être intéressant. Bien délimiter des services offerts au sein de la coop (ex. Ne pas offirr le même service à l'extérieru de la coop).

Quelle est la structure de coûts Le coût réel des salaires? Employeur retire plein de choses (assurance d'emploi etc.). Employaire paie l'équivalent à RRQ. Un dollar que tu fais, c'est 6% ou 7% sur chaque dollar que tu gagnes. L'employeur va retenir tout ce qu'il faut retenir pour tous les prélèvements sur le salaire. Quand tu fais un retour à la fin de l'année tu peux avoir un retour.

Les travailleurs autonome, les acomptes provisionnelles. Mettre un montant d'équivalence. Une bonne année suivie d'une moins bonne année.


Enjeux fiscaux pour l'un des deux options. Reglémentaire.

Des étapes de création de la coopérative. Rencontre avec le fiscalité.

Rencontre avec CEDEC. - fusion ou transfert.

Si c'est fusion il faut faire évaluation en premier lieu. Évaluer les actions transfrérées en parts. Crée la coquille.

On nous a conseillé de créer la coop avant l'évaluation. Envoyer le formulaire puis il faut indiquer quel type de coop. Travail - 3 personnes. Solidarité / producteur – 5 personnes. 3 semaines pour avoir une ministère. Valider auprès d'Isabelle.

Règlements internes. Isabelle a des modèles.

Là, quand on est accepté. Assemblé de convocation. Il faut nommer des officiers. Le président a le pouvoir de trancher en cas d'égalité de vote.

Enregistrement de l'entreprise. Ouverture de compte bancaire. Enregistrer l'entreprise.

Ensuite, travailler !

Il faut utiliser le nom d'enregistrement sur les factures mais on peut utiliser un autre nom commercial.


On ne peut pas appeller percolab coop.? Si on a une lettre des propriétaires, cela peut se faire.


De nouveaux clients sont facturés pour la coop ou l'inc? C'est à nous de voir. En parallèle. Ça prend une discussion avec Sam et Yves. Est-ce qu'on peut rendre la inc. En dormance? Ou est-il mieux de finaliser le transfer avant ce genre de transfert. On pourrait travailler dans les deux...ça pourrait être compliqué. Si on coupe les FM à l'inc. Ça diminue sa aluer


Mécanismes...eventuelle fonds de pension. N'importe quoi. Je ne connais pas le principe. On pourrait faire une réserve. Capitalisation autonome. Pas dans un fonds.

Est-ce la réserve externe. Peut-on retirer ce montant dans la retraite pour quelqu'un? La réserve est impartageable. Pas utilisable pour les gens à la retraite. Gouvernement, une réserve de valorisation.

La réserve Le résultat de nos excédents et de nos déficits (c'est nos actifs)

Transfer, on achète quoi? La coop achat la inc. Ce montant peut être plus que les parts. Si les propriétaires acceptent de faire des balances de paiement. Les profits qu'on va faire pour ensuite rembourser.

Programmes de financement pour OBNL En inscrivant OBNL, on perd la capacité de capitalisation

Autres infos L'investissement ne donne pas plus de pouvoir. Ni le fait d'être fondateur.

La coop de proucteur pas meilleur. Sentiment d'appartenance. D'abord un travailleur qui se joint à la coop. C'est moins de viable à long terme. Moins de solidité.

Le modèle solidarité. On a une culture de travailleur autonome. Le sentiment d'appartenance. Autour de travailleurs salariés + élargir à des travailleurs autonomes (période d'approbation, etc.). Que la drive d'affaires soit porté par les gens dans le projet.

Ça ne s'est pas vu beaucoup. Peu-être Niska?

Travail – plus simple à gérer. Même statut pour tout le monde. À choisir, un type de membre est plus facile à gérer. Cette capacité à mobiliser. Un enjeu couper le travailleur autonome. Ça dépend de notre contexte à nous. C'est une question à nous. Baliser et ne pas l'ouvrir à tout le monde. On pourrait également être le noyau puis des sous-traitants. C'est plus une question de pouvoir. Il y a moyen d'avoir la même ambiance dans une coop de travail, à nous de voir quel genre de personne on souhaite.

Travail – est-ce que ça t'empêche d'avoir des d'autres contrats? Non

Effet démotivant des salaires? On peut prévoir un bonus lorsqu'on trouve un mandat. Ou on décide de confier la job de vente à certaines personnes dans la coopérative. Tant qu'à épuiser le monde – on ne veut pas démotiver les personnes qui ne veulent pas.

Coop de travailleurs – plus facile de grossir. Une simplicité.

Se verser des salaires à la baisse + ristournes à l’année.

Mambo mambo Nous mettre en contact avec eux? Oui, ils sont à Québec.

Follow up fiscaliste

S'assurer que Yves et Sam. Respecter les lois fiscales. Centre de transfert d'entreprise du Québec. Délicat d'inviter toute l'équipe. Faire ce travail individuellement.

Fusion était retenue comme solution.

Première on crée, puis on rachete puis on ferme les dossiers petit à petit.

Fusion / création, ce ne sont pas les mêmes formulaires.

Fusion – ce n'est pas le même échéancier.


Apprentissages

On ne veut pas faire de salarirat déguisé. Tirer des apprentissages sur notre année de travail (combien d’heures, $)

Plusieurs one une mauvaise rapport au salariat, comment naviguer cela?

J’avais l’impression que le salarait a des obligations fixes. Nouveau : des paiements en fonction de combien on a travaillé.

Ensemble on va décider du choix de la coop. Le processus…fusion…création. Estimation de prix percolab.